Rose Robier (1892 – 1983), surnommée « La Rosette », était une agricultrice habitant au hameau du Mont Thou, et propriétaire de ce clos. Elle élevait des chèvres et deux ou trois vaches qu’elle faisait paître dans les prés environnants et dans ce clos quand il y avait suffisamment d’herbe. Jusque dans les années 1970, elle livrait son lait (de vache) et ses fromages, le lait était dans deux bidons de 20/30 litres qu’elle descendait au village de Saint Cyr soit à pied ( !) soit en charrette à bras en alternance avec son commis, Jean-Marie Gigandon.

Ce clos a aussi été utilisé pour la polyculture dans sa partie haute avec des framboisiers, de la vigne (on en voit encore des traces le long du mur du haut). La partie basse était en pré pour le foin.
Le propriétaire actuel, Louis-Pierre Perraud, agriculteur à Saint Cyr, a conservé le clos dans son état. Grâce à lui et la restauration effectuée par l’Association, ce clos a gardé son aspect originel remarquable. La commune de Saint-Cyr a permis la remise en état du chemin de Chenevier que vous allez emprunter, qui longe le clos.
A remarquer, les murs, les chirats, les cabornes tout autour de ce clos, les murs couronnés de lauses placées sur champ en biais.