Le tunnel de carrière est une originalité des Monts d’Or.

L’un des problèmes majeur qui se posait dans l’exploitation des carrières était le traitement des déchets. En effet, les couches supérieures, notamment le ciret, situé au-dessus de la bonne pierre dorée, n’étaient pas utilisables en construction, car trop friables (mais le ciret était bon pour la chaux). Une solution étonnante a été mise en œuvre pour faire face à cette difficulté : des tunnels en pierres sèches surmontés de voûtes à claveaux ont été construits, et le marrain (déchets) a été entassé au-dessus. Ainsi, Les carriers faisaient d’une pierre deux coups, ils trouvaient là une manière de se débarrasser de leurs déchets et bénéficiaient d’un chemin propre et dégagé pour évacuer les lourdes charrettes de pierres tirées par les chevaux. Ces tunnels sont encore visibles pour certains…

                                     

Tunnel de carrière

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Front de carrière en sortant du tunnel de carrière

Front de carrière de St Romain au Mont d'Or

Gaspard LigneuxSignature LIGNEUX Gaspard - St Romain - 1855 a signé la clé de voûte de l’entrée du tunnel

En 1880, cette pierre a scellé la voûte de l’entrée du tunnel ci-dessus.

clé-tunnel-chanelette

Gaspard Ligneux est tailleur de pierre propriétaire à St Romain au Mont d’Or, où il est né en 1806 de Jacques Ligneux déjà tailleur de pierre et de Anne Barbaret. Il est décédé à St Romain en 1870, à l’âge de 64 ans.

On peut donc supposer que c’est son fils Louis Ligneux (1831-1906)Signature LIGNEUX Louis - 1870 - Décès Gaspard Ligneux

aussi tailleur de pierre et propriétaire d’une carrière qui a gravé ou fait poser cette pierre en hommage à son père.

Louis Ligneux est sans doute aussi l’auteur en 1863 de deux épitaphes très émouvantes gravées dans la pierre au bas du front de taille de la carrière, qui montrent à quel point le travail de carrier était épuisant et peu gratifiant :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

« Oh dure et ingrate roche pendant trente et trois années par toi nous fûmes enchaînés mais oh Dieu de bonté veille sur nous encore quelques journées et nos chaînes seront brisées.  Louis Ligneux 1863″  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Heureux celui qui, sans te creuser, sa vie peut passer. Car dans ton sein, ô dure roche, que de sueur il faut sécher, que de malheur et de danger il y a à éviter pour ne rien gagner. Fait ce 25 novembre 1863″

 

Les zones de tunnels et de carrières sont des propriétés privées qui peuvent être dangereuses, ne vous aventurez pas hors des sentiers balisés.

Photos : Merci à Michel Matray et Pierre de Laclos